Les Fiches Nord - Lot 11

Concours d’urbanisme

Afin de réaliser ce projet, l'Association des propriétaires des Fiches-Nord, maître d'ouvrage, a lancé un concours d'urbanisme en procédure ouverte en février 2008, avec comme objectif une mise en valeur environnementale et urbanistique de l'ensemble des parcelles.

Le projet « 1 KILOMETRE A PIED » du bureau d’architectes Architram SA à Renens a été choisi.

Ce dernier se structure à partir d’une réflexion urbaine respectant le PGA et mettant en relation divers équipements collectifs (écoles, commerces, arrêt du métro m2) situés à la même cote d’altitude. Il définit une esplanade piétonne généreuse et animée, connectée à trois allées piétonnes, puis, sur la partie haute du site, à une route horizontale qui dessert en amont et en aval différents îlots bâtis. Les trois allées piétonnes sont orientées dans le sens de la pente en tenant compte du parcellaire de manière à ouvrir des vues sur les massifs boisés ainsi que sur le paysage du lac et des Alpes.

Les appartements des Fiches Nord

Le lot 11 du quartier des Fiches Nord comprend 185 logements, une crèche de 44 places, des surfaces d’activités, ainsi qu’un parking souterrain de 115 places et 13 places extérieures pour les visiteurs.

Parmi ces 185 appartements, répartis dans 8 bâtiments, 88 sont à loyers modérés (subventionnés), 53 à loyers abordables, 29 en marché libre et 15 dédiés à la collocation estudiantine.

La mise en valeur des logements est géré par le Service du logement et des gérances pour le compte de la SILL (Société Immobilière Lausannoise pour le Logement).

La livraison des logements sera progressive dès la fin septembre 2019.

Pour toute question concernant ces appartements:
Mail : hc.dronsehcifsel@noitacol
Téléphone : 4444513120

Le projet architectural du Lot 11

Implantation

Sur ce site promontoire, le projet s’insère avec 2 volumétries différentes. Au Nord et à l’Est, en jouant sur la continuité volumétrique entre le bâtiment A, de grande hauteur et en forme d’équerre, et le bâtiment B (B1, B2, B3 et B4), d’une hauteur similaire, le projet offre une lecture sensible de la charte urbanistique et vient fermer judicieusement le concept général du quartier, tout en le protégeant des nuisances sonores induites par l’autoroute. Au Sud et à l’Ouest, les volumes des bâtiments C, D et E sont similaires. Leurs longues façades sont brisées par une géométrie biseautée plus ou moins marquée, ce qui apporte une fluidité à l’ensemble et permet d’éviter le parallélisme entre les bâtiments. Le bâtiment F agit en prolongement du bâtiment E et participe à la vie de la place centrale par sa volumétrie différenciée et son affectation proposant une crèche.

Les Fiches Nord - Lot 11

Le bâtiment B longe la lisière de la forêt, il se compose de quatre corps bâtis articulés par trois corps de liaison, assurant la distribution des logements, tout en leur offrant des espaces de terrasses semi-collectives. La particularité du périmètre B réside dans ces circulations verticales ouvertes qui préservent une certaine perméabilité entre le quartier et son espace naturel environnant.

Affectation

Le bâtiment A, jouxtant l’autoroute, est scindé en deux. Il intègre, dans sa partie Nord, des surfaces d’activités. Des logements destinés à la collocation estudiantine, au Sud, sont tournés vers le cœur du lot 11. Les bâtiments B1 à B4, ainsi que C, D et E sont exclusivement dédiés aux logements. Finalement, le bâtiment F accueille une crèche de 44 places, comprenant 3 espaces de vie, un réfectoire et une zone administrative ainsi qu’une toiture terrasse ombragée.

Typologie

Le lot 11 offre des typologies variées. Les logements en baïonnette du bâtiment B proposent des espaces de jour multiples, cuisine et salle à manger d’un côté, tournées vers les coursives, séjour de l’autre. Le tout est séparé par les espaces de nuit et salles d’eau. Les logements des bâtiments C, D et E jouissent d’une double orientation et de généreux balcons. Une attention particulière est portée sur le nombre de salles d’eau, proportionnel à la taille des appartements. Un emplacement est prévu dans chaque appartement pour une éventuelle machine à laver. Les larges fenêtres assurent un apport de lumière naturelle abondant.

Matérialité

Le choix des matériaux employé dans les logements est sobre, de manière à être facilement appropriable, tout en étant hautement qualitatif. Le grés cérame posé au sol des espaces de jour se prolonge jusque sur les balcons, afin de créer une continuité visuelle entre l’intérieur et l’extérieur. Un parquet blanchi, aux tonalités douces, est mis en place dans les espaces de nuit. La faïence des parois des salles d’eau est discrète tout en proposant une touche d’originalité.

En façade, les horizontalités sont marquées par les éléments de tête de dalle en béton préfabriqué. Ils contrastent, par leur texture et leur couleur, avec le revêtement en enduit minéral. Les garde-corps vitrés des balcons des bâtiments C, D et E sont sérigraphiés, ce qui permet d’offrir une certaine intimité. Les motifs utilisés à cet effet sont déclinés à plusieurs reprises sur l’ensemble du quartier, créant ainsi un langage commun rappelant le branchage de la forêt avoisinante.

Performances énergétiques

L’ensemble des bâtiments répond aux exigences du label Minergie P-ECO. Ses avantages conjuguent une qualité de vie améliorée à une démarche plus respectueuse de l’environnement. La mise en place d’une enveloppe thermique très performante, un renouvellement d’air contrôlé, ainsi qu’une production de chaleur à distance permettent de respecter le label Minergie P. Le label ECO se focalise, entre autres, sur l’usage de matériaux respectueux de l’environnement et inoffensif pour l’homme, un apport de lumière naturelle adéquat, un traitement acoustique optimal, un bilan en énergie grise maîtrisé ainsi que des appareils électroménagers d’une classe énergétique très performante. Les panneaux photovoltaïques, intégrés en toiture, permettent de répondre à la loi cantonale vaudoise sur l’énergie.

Concept paysager

Au cœur du quartier se trouve la Place Centrale, lieu de rencontre attenant à la crèche, plantée sur sa périphérie, elle est équipée de bancs et de terrain de pétanque. De cette place, un axe piéton s’étend du Nord au Sud de la parcelle. Aux extrémités de ce cheminement piéton, se trouvent deux autres places, au caractère bien distinct. Au Nord, à proximité des logements pour étudiants, se trouve le Square, un espace végétal, planté d’arbres et agrémenté d’équipements pour la détente (tables et bancs) et les loisirs (table de ping‐pong et fitness urbain). Au Sud, un troisième espace, le Parc, s’appuie sur la lisière de la forêt, il est équipé d’une place de jeux pour enfants (balançoire et jeux d’équilibre). A l’Ouest, un espace généreux réservé à des jardins potagers, équipé de point d’eau, est mis à disposition des habitants. Tandis qu’à l’Est, une noue ou « jardin de pluie » longe la lisière et s’élargit ponctuellement en formant des bassins de rétention participant à la collecte des eaux.

Une des qualités de ce quartier est la mise en scène de la séquence « public – semi‐privé – privé ». Elle est réalisée à partir des places et parcs publics, ainsi qu’au travers des coursives et des paliers, lieux de rencontres et de partage entre voisins. Ceci est particulièrement visible dans le bâtiment B, où les corps de liaisons accueillent les circulations conjointement aux terrasses semi‐collectives, agrémentées de mobilier fixe.